Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Rêves et voyages de Stéphane
  • : Rêves et voyages de Stéphane. Carnets de voyages. Dans tout rêve il y a un voyage.....dans tout voyage, il y a du rêve.
  • Contact

Me contacter

Vous souhaitez me laisser un message :

Cliquez ici

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 21:30

                                            LE SITE ARCHEOLOGIQUE DE TULUM


Soigneusement  préservé, le site archéologique de Tulum est le seul vestige maya important au bord de la mer.

L'explorateur espagnol Juan de Grivalaja, qui navigua au large du Yucatan en 1518, évoque dans son journal une grande ville coiffée d'une tour gigantesque.


Fondé vers 900 de notre ère, alors que les grands sites mayas étaient déjà abandonnés, Tulum connut son apogée entre 1200 et 1400. C'était sans doute un grand port ou affluaient des commerçants venus de toutes les régions du Mexique, ce qui explique le caractère hétéroclite de son architecture.

Le site est d'une grande beauté : l'ancienne cité est protégée par un rempart sur les trois côtés terrestres, les falaises servant de fortifications sur la mer.

 

L'édifice le plus impressionnant de Tulum, El Castillo, domine la mer du haut de la falaise. Sa position en hauteur suggère qu'il a pu faire office de phare pour les navigateurs, des conquistadors ayant mentionné avoir aperçu sa flamme depuis le large.

   

Tulum signifie "mur" en maya, mais les anciens habitants appelaient la cité "Zama" (l'aube).

La ville n'a sans doute jamais compter plus de 600 habitants, prêtres et dignitaires demeurant vraisemblablement à l'intérieur de l'enceinte tandis que le reste de la populaton résidait à l'extérieur. 

 


Les iguanes sont incontestablement devenus les gardiens des lieux !



En contrebas du Castillo, se trouve une magnifique plage de sable blanc qui est accessible par un escalier.











 Copyright photos Stéphane FLEURET
Toutes les photos figurant sur "Rêves et Voyages" ne sont pas libres de droits de reproduction.
 Merci à vous de me demander l'autorisation pour toute utilisation.
  





Partager cet article
Repost0

commentaires